Le patient a droit à des préparations magistrales de haute qualité“, précise le cadre pluriannuel. Notre ministre fédérale de la Santé reconnaît donc bien l’importance des préparations magistrales dès lors qu’il est question de soins pharmaceutiques de qualité et accessibles (y compris sur le plan financier). Avec ce Programme de qualité des préparations, l’optimisation de la qualité est explicitement confiée au secteur lui-même.

 

Le programme est le fruit d’un long travail préparatoire. Jusqu’à présent, nous vous avions toujours parlé de système/programme et/ou dispositif d’autocontrôle. Maintenant qu’il est sur le point de démarrer, le voici rebaptisé “Programme de qualité des préparations“. La notion d’autocontrôle disparaît afin d’éviter toute confusion auprès des parties prenantes externes: en effet, ce n’est pas le pharmacien lui-même qui contrôle la qualité de ses préparations, mais le secteur. Les derniers numéros des Annales vous avaient déjà proposé des infos concrètes sur le sujet (voir notre actu qui y était consacrée en avril et notre focus de mai).Le Programme de qualité des préparations vise à optimiser la qualité des préparations et la sécurité des patients. Les préparations seront analysées “de façon active” et chaque participant recevra un feed-back individuel et d’éventuelles recommandations. 

En pratique

  • Le programme se déroulera par cycle d’analyses groupées d’une formule du FTM.
  • Chaque cycle pourra compter 100 participants.
  • La participation se fera sur base volontaire.
  • Les participants recevront une prescription fictive pour une préparation du FTM.
  • La prescription devra être exécutée en tous points comme s’il s’agissait d’une vraie (sans toutefois la tarifer).
  • La préparation réalisée et le rapport de préparation devront être envoyés par la poste dans une boîte préaffranchie.
  • La préparation sera évaluée sur la base des critères suivants:
    • l’étiquetage,
    • le respect du protocole de préparation,
    • des paramètres analytiques: identité et dosage des substances actives, autres tests éventuels…
  • Chaque participant recevra un rapport individuel, comprenant les résultats relatifs à sa préparation et – pour se situer – les résultats globaux anonymisés de l’ensemble des pharmacies participantes.
  • A la fin de chaque cycle, les résultats globaux anonymisés pour la préparation concernée seront publiés dans notre presse professionnelle en vue de stimuler l’optimisation de la qualité des préparations au sein de l’ensemble du corps pharmaceutique.

Pour l’année 2017, trois cycles ont été prévus. Les formules suivantes (1 formule par cycle) ont été retenues:

  • Cycle 1: chlorhexidine digluconate solution aqueuse à 0,05% – 100 g.
  • Cycle 2: hydrocortisone acétate crème à 1% – 50 g.
  • Cycle 3: hydrocortisone 30 gélules à 20 mg

Vous souhaitez participer à ces cycles? Portez-vous candidats en envoyant sans tarder un mail à l’adresse KCB-CQP@apb.be avec:

  • vos nom et prénom,
  • le nom de votre pharmacie,
  • votre numéro APB,
  • la/les formule(s) du/des cycle(s) au(x)quel(s) vous souhaitez prendre part*.

Les candidatures seront traitées par ordre d’arrivée. Dès que nous aurons reçu un nombre suffisant de candidatures, les dates de début de cycle seront fixées et nous vous en ferons part.

*Vous pouvez vous inscrire pour une, deux ou les trois formules. Cependant, en fonction du nombre de candidatures et en vue d’obtenir le groupe le plus représentatif possible, nous ne pouvons garantir votre participation à plus d’un cycle.

 

(source APB)